A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Définition de Amende
(Droit civil / Droit pénal)

Sanction consistant dans le paiement d'une somme d'argent en cas de violation de certains règles juridiques.
L'amende peut être civile, elle est prononcée par le juge civil qui considère que la demande est tellement abusive que le plaideur doit être condamné à cette sanction (il payera l'amende au Trésor Public).
L'amende pénale bien connue des automobilistes est une sanction prononcée par le Tribunal de Police, correctionnel ou encore par la Cour d'assises en tant que peine pénale pour sanctionner une infraction.

S'amender ou faire amende honorable signifie s'excuser publiquement et reconnaitre ses torts.
Au 13ème siècle,
l'amende honorable, imposait de demander pardon en public ; c'était une peine infamante qui se traduisait entre autres par une privation d'honneur (honorable = relative à l'honneur) et était opposée à l'amende profitable, celle-ci consistant en un paiement de sommes d'argent, que nous connaissons aujourd'hui.
Au XVIème siècle, l'honneur n'était pas un vain mot, et l'adjectif "honorable" prenait tout son sens. Il s'agissait d'une pénitence consistant à avouer sa faute ou son crime et demander publiquement pardon. Cette peine humiliante s'appliquait aux aristocrates, pour qui le déshonneur d'être traité comme un criminel et de demander le pardon au petit peuple était particulièrement profond.
Le condamné devait, conduit par le bourreau, la corde au cou, pieds et tête nus, marcher parmi la foule, et avouer ses "crimes" devant le parterre du "peuple", d'autant plus excité que ce peuple avait soif de "revanche" sur la bourgeoisie.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Le Dictionnaire juridique du droit Français est édité par la SARL Jurimodel
© 2000 - 2017 JURIMODEL - TOUS DROITS RÉSERVÉS
Réalisation : SJ COM